Projet de réhabilitation de l’État et des collectivités territoriales

Classé dans : Actualité | 0

Le 9 mai 2016, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, a signé une convention pour la réhabilitation partielle du fort de Queuleu (Casemate A/Caserne II) et du pavillon d’accueil. L’État et les collectivités locales (ville de Metz, Metz Métropole, département de la Moselle et région Grand Est) ont tenu à se mobiliser pour la préservation de cet important lieu de la mémoire mosellane en investissant un million d’euros. CiBUvj7XEAAHtw4.jpg-large

Ainsi, la convention pour la réhabilitation partielle du fort confiée par l’État, propriétaire du site, à la communauté d’agglomération de Metz-Métropole pour une durée de 4 ans, impliquera la création d’un centre d’interprétation permettant une valorisation mémorielle, éducative et culturelle. IMG_8664

250 000 € Ville de Metz

250 000 € Département de la Moselle

250 000 € Région Grand Est

250 000 € État

Maîtrise d’ouvrage Metz Métropole

logometzge_rvb-500Imprimer

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone