Marie-Louise OLIVIER BASTIEN (1910-2009) : Marie-Louise Olivier est née le 21 janvier 1910 à Homécourt (Meurthe-et-Moselle). Résistante, elle appartient au réseau Marie-Odile et est chef de la filière de passeurs « Malou » ou « Marilou ». Elle est internée une première fois au Grand Séminaire de Metz du 4 septembre 1943 au 25 septembre 1943. Ell est arrêtée une seconde fois le 17 mars 1944 à la gare de Metz alors qu’elle attendait un passeur. Elle est enfermée dan les caves de la Gestapo de Metz du 17 mars 1944 au 20 mars puis au camp spécial du fort de Queuleu jusqu’au 17 août 1944 où elle est transférér au camp de sureté de Schirmeck (n° 1301). Elle est ensuite transférée en septembre 1944 au camp de Gaggenau où elle est libérée en avril 1945. Elle est rapatriée le 26 aril 1945 par Mulhouse. Elle a obtenu le titre de déporté résistant le 10 septembre 1952. Après la guerre elle se marie avec Paul Bastien. Elle décède le 14 octobre 2009 à Savigny (Vosges).


Sources :

-Léon Burger, Le Groupe Mario : une page de la Résistance Lorraine, Amicale des Anciens Déportés, Familles de Disparus et Amis du Fort de Queuleu, Imprimerie Louis Hellenbrand, Metz, 1965 et 1985.

-Cédric Neveu, La Gestapo en Moselle. Une police au cœur de la répression nazie, Éditions du Quotidien, Strasbourg, nouvelle édition 2015.

-Archives de l’Association du fort de Metz-Queuleu.